Biographie

 

 

30 juillet 1927  

Naissance à Genève, d’un père russe et d’une mère polonaise.

 

1931                                    

Au grand dam de ses parents, sa grand-mère décide de l’emmener vivre au sein de la famille maternelle au Riant-Mont à Lausanne, un milieu très cultivé. Elle est élevée par ses trois tantes, sa grand-mère et son grand-père, qui lui font suivre le début de sa scolarité à domicile. Francine Schwarzbourg et sa grand-mère développent une relation très étroite et une grande complicité.

 

1941                                    

Décès de sa grand-mère et de sa mère.

 

1945 à 1949                

Elle suit les cours à l’Université de Lausanne pour sa licence de mathématiques, mais aussi aux les Beaux-Arts, tout en accomplissant sa virtuosité de piano au conservatoire.

Cours de peinture avec David Burnand (1888 – 1975).

 

1949                               

Première exposition à la galerie Potterat à l’Avenue du Théâtre à Lausanne. Très bonnes critiques et beau succès.

1952                               

Mariage avec Raymond Schmidely et déménagement dans le quartier de Montchoisi.

 

1952 à 1962                

Francine Schwarzbourg peint des parcs, des jardins, la campagne et surtout la ville de Lausanne. Vente de plusieurs huiles et exposition dans un restaurant à la rue du Centre à St-Sulpice, où elle participe aussi à la décoration de l’établissement.

 

1958                               

Divorce.

Francine Schwarzbourg retourne vivre chez ses tantes au Riant-Mont.                               

Francine Schwarzbourg est engagée au Collège Pierre Viret en attendant la rentrée universitaire avec l’idée d’intégrer la faculté de médecine, car elle est passionnée par la psychanalyse de l’enfant.

 

Après trois mois d’enseignement, elle se rend compte que sa place est auprès des jeunes pour leur enseigner les mathématiques, mais aussi l’école de la vie. Elle décide donc de ne pas quitter le collège et de se consacrer à ses élèves.

Durant son enseignement, elle tisse des liens privilégiés et durables avec plusieurs de ses élèves qui deviendront ses enfants spirituels.

 

1980                               

Exposition collective à la galerie Bach à Genève à l’occasion de l’ouverture du club The Griffin’s.

Passionnée par l'art, la peinture, la culture et les voyages, Francine Schwarzbourg parcourt le monde et visite les plus belles expositions en compagnie de sa fille d’adoption.

 

Le legs d’env. 130 œuvres est géré par Madame Nathalie Dufour.